Recommendation-CIPM-2009-3

Recommandation 3 du 98e CIPM (2009)

Alignement des références géodésiques et synchronisation des références de temps par rapport aux références internationales

Le Comité international des poids et mesures (CIPM),

considérant

  • que le Système international de référence terrestre (ITRS) a été recommandé par l’Union astronomique internationale (UAI) et l’Union géodésique et géophysique internationale (UGGI) pour les applications dans le domaine des sciences de la terre et de l’espace ;
  • que le Repère international de référence terrestre (ITRF) fournit l’accès primaire à l’ITRS, et que les systèmes géodésiques globaux WGS84, PZ-90, GTRF (Galileo Terrestrial Reference Frame), CGS’2000 (China Geodetic System 2000), assortis de densifications régionales, y donnent également accès avec une incertitude estimée de 3 cm à 40 cm ;
  • que l’échelle de temps approuvée par la Conférence générale des poids et mesures, lors de sa 15e réunion en 1975, afin d’assurer la coordination et la dissémination du temps dans le monde est le Temps universel coordonnée (UTC) ;
  • que le BIPM assure la collaboration nécessaire afin de maintenir et de disséminer l’UTC ;
  • que le temps du GPS est asservi à la réalisation en temps réel de l’UTC maintenue par l’Observatoire naval des États-Unis d’Amérique, UTC(USNO) (modulo 1 s), et le temps du GLONASS asservi à la réalisation en temps réel de l’UTC maintenue par le VNIIFTRI, UTC(SU) ; et que le temps de Galileo sera asservi à un ensemble de réalisations européennes de l’UTC, en conservant le même décalage en nombre de secondes que le temps du GPS ;
  • que le BIPM participe au Comité international sur le GNSS (ICG) ;

sachant

  • que de nouveaux systèmes globaux de navigation par satellite (GNSS) sont actuellement conçus et mis au point ;
  • que l’interopérabilité des différents systèmes globaux de navigation par satellite serait facilitée par l’adoption de références internationales temporelles et géodésiques ;
  • que des références temporelles et géodésiques, communes et reconnues au niveau international, sont nécessaires aux activités scientifiques et civiles partout dans le monde ;

reconnaît

  • que le Comité international sur le GNSS (ICG) procure une structure unique qui permet aux fournisseurs de services globaux de navigation par satellite d’aligner leurs références temporelles et géodésiques sur l’UTC et l’ITRS de manière opérationnelle ;

recommande

  • que les références géodésiques utilisées pour les systèmes globaux de navigation par satellite soient alignées le plus exactement possible sur l’ITRS ;
  • que les échelles de temps internes des systèmes globaux de navigation par satellite soient synchronisées le plus exactement possible sur l’UTC (modulo 1 s) ;
  • que les systèmes globaux de navigation par satellite diffusent, outre leurs propres échelles de temps :
    • l’écart entre leur échelle de temps et une réalisation en temps réel de l’UTC,
    • les écarts entre les échelles de temps des divers systèmes globaux ;

et demande

  • que le BIPM coordonne les actions nécessaires pour ce faire au sein du Comité international sur le GNSS (ICG).

cipm LOGO

Menu de Navigation