– l'organisation intergouvernementale dont les États Membres agissent
en commun en ce qui concerne les sujets liés à la science des mesures
et aux étalons de mesure.
Moteur de recherche :


| Plan du site | Nouvelles | Contactez nous | [ EN ]
L.H. Gray FRS (1905-1965)

Hal Gray travailla au Cavendish Laboratory (Cambridge, Royaume-Uni), avec Rutherford (1927-1932), sur l'absorption des rayonnements gamma par la matière. Ces recherches ont donné naissance au principe de Bragg-Gray, qui a permis de mesurer l'énergie impartie et la dose absorbée. C'est la raison pour laquelle le gray fut proposé comme nom spécial pour l'unité SI dérivée associée à ces grandeurs par l'International Commission for Radiation Units and Measurements (ICRU), dont Hal Gray fut l'un des vice-présidents.

Le Comité consultatif des unités (CCU) approuva cette proposition en 1974 (Recommandation U 1 (1974)). La Conférence générale des poids et mesures (CGPM) adopta ensuite le nom spécial d'unité SI dérivée gray, symbole Gy, pour les rayonnements ionisants en 1975 (Résolution 9). Le nom de Gray est aussi célébré par le « Gray Laboratory for Radiobiology Research » à l'hôpital de Mount Vernon au Royaume-Uni (où Gray a travaillé à partir de 1933), par le « Gray Trust » qui organise une conférence bisannuelle en l'honneur de Gray – la « Gray Conference » – et par la « Gray Medal » attribuée par l'ICRU.

Diverses biographies de Gray figurent dans ICRU News June 1997, ainsi que dans les Royal Society Biographical Memoirs, sur le site du Gray Laboratory, et sur le site du Gray Cancer Institute.


À lire aussi
Unités SI dans le domaine des rayonnements ionisants
Activités en dosimétrie au BIPM aujourd'hui