– l'organisation intergouvernementale dont les États Membres agissent
en commun en ce qui concerne les sujets liés à la science des mesures
et aux étalons de mesure.
Moteur de recherche :


| Plan du site | Nouvelles | Contactez-nous
Résolution 5 de la 21e CGPM (1999)
English version
Révision de la mise en pratique de la définition du mètre

    La 21e Conférence générale des poids et mesures,

    rappelant que

  • en 1983 la 17e Conférence générale a adopté une nouvelle définition du mètre,
  • à la même date la Conférence générale a invité le Comité international
  • à établir des instructions pour la réalisation pratique de la nouvelle définition du mètre (la mise en pratique),
  • à choisir des radiations qui puissent être recommandées comme étalons de longueur d'onde pour la mesure interférentielle des longueurs et à établir des instructions pour leur emploi,
  • à poursuivre les études entreprises pour améliorer ces étalons et à compléter ou réviser par la suite ces instructions,
  • en réponse à cette invitation le Comité international a adopté des recommandations en 1983 et aussi en 1992 concernant la mise en pratique du mètre,
  • considérant que

  • la science et les techniques continuent à exiger une meilleure exactitude dans la réalisation du mètre,
  • depuis 1992, les travaux effectués dans les laboratoires nationaux, au Bureau international des poids et mesures et dans d'autres laboratoires ont amélioré de manière significative la reproductibilité des radiations qui conviennent à la mise en pratique du mètre,
  • de tels travaux ont réduit de manière significative l'incertitude sur la valeur de la fréquence et de la longueur d'onde dans le vide de certaines de ces radiations,
  • une mise à jour de la liste des radiations recommandées est souhaitable en vue de diverses applications qui comprennent non seulement la réalisation directe du mètre, impliquant l'interférométrie optique pour la mesure pratique des longueurs, mais aussi la spectroscopie, la physique atomique et moléculaire et la détermination de constantes fondamentales,
  • l'exactitude déjà obtenue et les avancées maintenant prévisibles dans certaines mesures spatiotemporelles exigent que la mise en pratique de la définition du mètre soit considérée du point de vue de la théorie de la relativité générale,
  • accueille favorablement l'adoption par le Comité international en 1997 de la mise en pratique révisée de la définition du mètre,

    et recommande que les laboratoires nationaux poursuivent des recherches expérimentales et théoriques sur les étalons optiques de longueur d'onde et de fréquence, incluant de nouvelles techniques de comparaison des différents étalons sur une gamme étendue de longueur d'onde et de fréquence afin d'améliorer encore le fondement expérimental du Système international d'unités.



Référence :
Comptes rendus de la 21e CGPM (1999), 2001, 139
Metrologia, 2000, 37(1), 87-98
 
Résolutions
de la 21e CGPM (1999)
Résolution 1
Résolution 2
Résolution 3
Résolution 4
Résolution 5
Résolution 6
Résolution 7
Résolution 8
Résolution 9
Résolution 10
Résolution 11
Résolution 12
Résolution 13