– l'organisation intergouvernementale dont les États Membres agissent
en commun en ce qui concerne les sujets liés à la science des mesures
et aux étalons de mesure.
Moteur de recherche:


| Plan du site | Nouvelles | Contactez-nous | [ EN ]
Métrologie internationale : Rayonnements ionisants

Les rayonnements ionisants sont présents dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne, sous la forme des rayonnements émis de façon naturelle dans l'environnement – tels que les radionucléides présents dans l'air (produits de désintégration du radon), les sols, les aliments, l'eau et le corps humain, ainsi que la cosmogénèse et les rayons cosmiques – et de ceux produits artificiellement. On retrouve les rayonnements ionisants dans :

  • les applications médicales : des rayons x dans le domaine des énergies des tubes (kV) et des accélérateurs (MV), des rayons gamma provenant de sources externes ou pour la curiethérapie, des radionucléides à courte durée de vie utilisés en médecine nucléaire (99mTc, radionucléides SPECT, PET), ainsi que d'autres techniques émergentes (hadronthérapie, protonthérapie) ;
  • le cycle de l'industrie nucléaire, les décharges et les déchets ;
  • les retombées radioactives dues à des situations d'urgence de l'industrie nucléaire ou à des essais d'armes nucléaires ;
  • les équipements d'irradiation utilisant des sources gamma (60Co, 137Cs) ou les accélérateurs d'électrons utilisés pour la stérilisation (aliments, médecine), la radiographie industrielle ou le traitement par radiation dans le cadre de l'assainissement environnemental (gaz d'échappement, eaux usées, boues d'épuration) ;
  • les équipements de recherche scientifique dans les faisceaux de photons ou de particules aux hautes énergies, ou dans les faisceaux de photons des rayons x aux basses énergies dans le domaine de la nanotechnologie.

Voici quelques données concernant l'impact de la métrologie des rayonnements ionisants dans le domaine de la santé :

  • 35 millions d'examens médicaux annuels à l'aide de radionucléides,
  • 4 milliards d'examens annuels par rayons x,
  • 8 millions de traitements annuels par radiothérapie,
  • 11,1 millions de travailleurs exposés chaque année aux rayonnements ionisants (dont 6,5 millions suivis pour leur exposition aux sources naturelles et 4,6 millions pour leur exposition aux sources artificielles),
  • 11 000 accélérateurs cliniques et 2 300 sources de 60Co pour la radiothérapie externe,
  • 2 500 équipements de curiethérapie à haut débit (HDR) et bas débit de dose (LDR),
  • plus de 200 irradiateurs gamma industriels et 1 300 accélérateurs industriels à faisceaux d'électrons.

Du fait de l'impact direct des rayonnements ionisants sur la médecine (diagnostic et thérapie), l'environnement (environnement naturel et cas d'urgence) et l'industrie nucléaire, il est nécessaire de disposer d'un système de grandeurs et d'unités harmonisé au niveau international afin d'assurer l'exactitude et la comparabilité des mesures.

Rayonnements ionisants
Introduction
Structure internationale (CCRI)
Unités du SI
Plan stratégique
Équivalence internationale
Aptitudes en matières de mesures et d'étalonnage (CMCs)
Comparaisons internationales
Au BIPM
Travail de laboratoire du BIPM
Système international de référence (SIR)
Publications du BIPM
Monographies BIPM
Travail de collaboration et de coordination du BIPM
Contact du BIPM