Moteur de recherche :  
Accueil | Plan du site | Portail du BIPM | KCDB | JCTLM-DB | Contactez nous  
   
Résolution 6 de la CGPM (1979)
English version
Autres Résolutions
de la CGPM lors de sa 16e réunion (1979)

Au sommaire
Participation à la Conférence générale
Présentations des Présidents des Comités consultatifs lors de la 24e réunion de la CGPM (2011)
Voir aussi : Rapports des Présidents des Comité consultatifs lors des réunions précédentes de la Conférence générale
Résolutions de la CGPM
Comptes rendus de la CGPM
Chaîne de responsabilité au BIPM
Procédure pour adhérer au BIPM
Procédure à suivre pour devenir Associé à la Conférence générale
Évolution des besoins dans le domaine de la métrologie pour le commerce, l'industrie et la société et le rôle du BIPM
Accès direct
 
Symboles du litre* (5) (7)

La Seizième Conférence générale des poids et mesures,

reconnaissant les principes généraux adoptés pour l'écriture des symboles des unités dans la Résolution 7 de la 9e Conférence générale des poids et mesures (1948),

considérant que le symbole l pour l'unité litre a été adopté par le Comité international des poids et mesures en 1879 et confirmé dans cette même Résolution de 1948,

considérant aussi que, afin d'éviter un risque de confusion entre la lettre l et le chiffre 1, plusieurs pays ont adopté le symbole L au lieu de l pour l'unité litre,

considérant que le nom litre, bien qu'il ne soit pas inclus dans le Système international d'unités, doit être admis pour l'usage général avec ce Système,

décide, à titre exceptionnel, d'adopter les deux symboles l et L comme symboles utilisables pour l'unité litre,

considérant en outre que dans l'avenir un seul des deux symboles devrait être retenu,

invite le Comité international des poids et mesures à suivre le développement de l'usage des deux symboles et à donner à la 18e Conférence générale des poids et mesures son avis sur la possibilité de supprimer l'un d'eux.



Référence :
Comptes rendus de la 16e CGPM (1979), 1980, 101
Metrologia, 1980, 16(1), 55-61

Note :

Le Comité international a estimé encore prématuré, en 1990, de choisir un symbole unique du litre.